Revue de presse

CALANDRETA, l'éCOLe qUI MONTE

Article Sud ouest paru le 31 août 2016

à la découverte de la calandreta de Bergerac

À la rentrée dernière ouvrait la calandreta Bel Solelh (Beau soleil) de Bergerac, école bilingue occitan-français par immersion, fondée par l'association Los Amics de la lenga d'òc a Brageirac, présidée par Philippe Manet. L'enseignement y est assuré par Gersende Demma, qui nous a reçus avec Antoinette, agent territorial spécialisé des écoles maternelles (Atsem).

D'en prumièr, quantben d'escolans son marcats a la calandreta ? « Pel moment, avèm marcat 7 goiassons, en escòla mairala. L'an que ven devriam dubrir lo CP e lo CE1. Las motivacions de las familhas son la pedagogia Freinet e la lenga occitana. L'acuèlh se fai a partir de las 9 oras, emb de talhiers libres, los mainatges jugan emb de la pasta de sel per desvelopar lor motricitat. Seguèm un ritual emb “lo canton”, la vita de classa, “l'aubre a mestiers”, onte cada esleva prend la responsabilitat d'un trabalh (botar la taula, far lo recapt…), puei “lo conselh”, una amassada onte pòdon pausar de las questions, far de las suggestions. Dos còps per jorn, fasèm un “bilanç”, onte los goiassons pòdon dire “fai solelh” si son contents o “i a de nivòls” si que non. D'uns sabon dire perqué en òc. Los goiassons auvisson l'occitan tota la jornada, dos mainatges son desjà capable de legir en francès e en òc. Lor fasèm escotar e cantar de las cançons en òc. Las familhas an un ròtle important a jugar dins la pedagogia Freinet : tres parents fan de talhiers de musica, de dança contemporana o de “permacultura” (jardin biologic). Aital volèsm developar lor ligam emb la tèrra, auràn la possibilitat de preparar e minjar los legumes e fruchs de lor jardin. De segur, los escolans trabalhan en francés tanben. Quò es vertadierament de bilingüisme. »

Quel est votre parcours ? « Èri professor de lenga e de cultura francesa dins de país d'Euròpa. Ai aprés l'occitan au Capòc a Tolosa, perqué voliái mielhs conéisser la tèrra onte vivi e la far conéisser a ma filha. Aurá sei plan contenta de trabalhar e de demorar a Brageirac. » 

 

L'établissement peut et va bien sûr accueillir d'autres élèves : contacter le 06 74 54 18 99 ou escolacalandretabrageirac@gmail.com

L'inauguration officielle est prévue vendredi 14 novembre, à 16 heures, au 42 rue Leconte de Lisle, à Bergerac, avec un vernissage de l'artiste japonais Yayoi Kusama. Un démarrage réussi pour la seconde école de ce type en Dordogne après celle de Périgueux.

Merci à Jean-Claude Dugros pour son aide en occitan languedocien !

Journal municipal