QUESTIONs DE PARENTS

Pourquoi l'occitan ?

Parce que c'est la langue de notre région, présente dans l'environnement (noms de lieux, de personnes, de plantes, expressions du langage courant) et dans beaucoup de familles, riche de connivences affectives entre générations.

Votre enfant aura peu à peu accès à une culture millénaire (contes, chansons, jeux, littérature, etc. dont l'intérêt éducatif est avéré), ainsi qu'à la pratique aisée des autres langues romanes voisines : le catalan, l'italien, le portugais, etc.

je ne parle pas occitan,  Comment vais-je suivre la scolarité de mon enfant ?

La plupart des parents sont dans la même situation que vous. L'important n'est pas de parler la langue, mais bien de vous intéresser aux activités de votre enfant pendant sa journée ! Vous serez étonné de voir à quel point votre enfant saura faire la différence entre l'école et la maison. Vous vivrez une expérience fascinante : votre enfant vous apprendra, et non l'inverse. 

Vous pourrez aisément échanger avec la regenta. Vous pouvez aussi décider d'apprendre l'occitan !

Comment mon enfant va-t-il apprendre le français ?

La classe se passe en immersion totale en occitan jusqu'au CP. Les élèves apprennent d’abord à lire en occitan.

A partir du CP, des cours de français démarrent pour assurer aux enfants sa maîtrise afin qu'ils soient au même niveau que les autres élèves lorsqu’ils entrent au collège.

Quels sont les avantages du bilinguisme ?

36 ans de bilinguisme dans les Calandretas (et ailleurs) en ont démontré les bienfaits dans l'apprentissage des langues mais aussi une meilleure compréhension mathématique.

Quelle est la pédagogie utilisée ?

Les enfants apprennent à prendre des responsabilités, à devenir autonomes, grâce aux techniques empruntées à la pédagogie active Freinet (1896-1966) : lo canton (conseil d’élèves), correspondance, travail coopératif, sorties-découvertes, jardinage, classe verte, etc.

L’enfant est au centre de l’acte éducatif : lui donner la parole, le rendre autonome, réguler la vie de groupe et l’utiliser comme vecteur d’apprentissage, tels sont les points forts de la pédagogie active pratiquée en Calandreta.

L’enfant prend la parole, notamment à certains moments institutionnalisés : il pose des questions, met en avant des problèmes ; la classe entière essaye de trouver des solutions. Ainsi, Calandreta favorise le rôle citoyen de l’enfant dans la classe.

combien ça coûte ?

La scolarité (y compris la garderie) est quasi gratuite, avec seulement une adhésion mensuelle à l'association : 15 € par mois.

Télécharger
Document de présentation
2015-04-08_Document-Calandreta_0.5.pdf
Document Adobe Acrobat 130.3 KB