Une pédagogie active : Freinet

Les méthodes de pédagogie active sont diverses. Il y a, entre autres, la pédagogie de Célestin Freinet. C’est sur cette méthode que se base l’enseignement des Calandretas.

La pédagogie de Freinet est active, participative, entièrement centrée sur l’enfant. Elle lui permet de découvrir par lui-même une grande partie de ce qu’il apprend. Elle développe sa créativité et sa confiance en lui.

 

Un matériel adapté

 

Ces méthodes d’apprentissage demandent de la part de la personne qui enseigne une formation spécifique. Elles demandent aussi de s’appuyer sur du matériel favorisant le travail autonome et permettant de motiver l’enfant. Les enseignants suivent le programme de l’Éducation nationale.

Si la pédagogie de Freinet devait se résumer à une seule idée, ce serait qu’on ne comprend  bien que ce qu’on transforme, ce qu’on manipule. Autrement dit, le savoir et l’apprentissage doivent s’ancrer dans le vécu et la vie de l’enfant pour avoir un sens, et pour être compris et retenu par lui.

 

Des projets concrets

 

Enfin, la pédagogie active est mise en place grâce à des travaux de groupe et des ateliers, pour réaliser des projets communs. Elle permet également d’ouvrir l’école sur l’extérieur. Il est apporté un soin particulier aux sorties. De plus, des intervenants extérieurs sont conviés pour davantage de partage des connaissances.

 

Au quotidien

Concrètement, plusieurs temps forts illustrent la mise en application de cette pédagogie dans la vie scolaire des jeunes calandrons :
  • Chaque journée commence par lo canton.
  • La semaine commence par la presentacion de causas le lundi matin. Le calandron expose un objet ayant marqué son week-end à la classe : l'occasion de prendre la parole devant le groupe, de transmettre son enthousiasme et de prendre confiance en soi.
  • En fin de journée, c'est le bilanç quotidien, temps pendant lequel chaque calandron peut faire le bilan émotionnel de la journée, pour régler des tensions, etc.
  • En fin de semaine, le conselh est le lieu où les calandrons font part de leurs demandes et souhaits, expriment leurs critiques, peuvent présenter leurs excuses, dire des remerciements ou félicitations, etc.
Le point commun de ces temps forts et outils pédagogiques, c'est la grande liberté d'expression laissée aux enfants. Cela suppose une grande attention portée à l'écoute et au respect.